THOR RAGNAROK: GRAND COUP DE MARTEAU OU COUP D’ÉPÉE DANS L’EAU?

THOR RAGNAROK

Difficile de croire qu’un héros adapté de la mythologie nordique, venu de l’espace et en tenue de viking avec un gros marteau pourrait donner lieu à une trilogie. Et pourtant, personne ne peut aujourd’hui faire l’impasse sur l’univers Marvel cet incontournable de la pop culture. Avec ses Avengers Iron man, Hulk, Captain America et évidemment Thor, on a tendance à oublier que le cinéma ne leur a ouvert ses portes qu’en 2008.

Alors est-ce que Marvel frappe un grand coup de marteau avec ce nouveau volet ou s’agit-il simplement d’un coup d’épée dans l’eau? On vous dit tout dans la GIFstoire de Thor: Ragnarok

LE TEMPS DU SPOIL

Alors faut-il oui ou non avoir passé avec brio son diplôme Marvel pour aller voir ce nouvel épisode de Thor? Non, pas la peine. Mais quand même, juste pour le plaisir, on vous le résume façon tragedie Grecque.

En gros ce que vous devez savoir des épisodes précédents, c’est que Thor a un frère adoptif, Loki, qui dans le premier volet est très méchant, dans le deuxième mi méchant mi gentil mais on s’en méfie, et que ce frère revient dans le troisième volet. Vous devez aussi savoir que Thor a passé pas mal de temps sur Terre, est tombé amoureux d’une terrienne, pas n’importe laquelle Nathalie Portman. Mais on s’en fout dans le 3 parce qu’on la voit pas et qu’on ne voit quasiment pas la Terre.

DE QUOI PARLE LE FILM?

Et bien, décidément, la paix dans les 9 royaumes de l’Yggdrasil est de courte durée. Après les Elfes Noirs, c’est maintenant au tour de Hela, déesse de la mort, de venir se frotter aux Asgardiens et leur causer du tort. Son but, retourner à Asgard, puis monter sur le trône et tant pis si ça doit provoquer le Ragnarok – littéralement en Suédois: La fin du monde.

Un torrent de haine en bon et due forme s’abat alors sur les Asgardiens: assaut dévastateur, cité antique à feu et à sang; Asgard, le monde de Thor, est encore à genoux. Et comme si cela ne suffisait pas, Thor se fait exploser son marteau et se retrouve baltringué à l’autre bout de l’univers, où il est capturé par des marchands d’esclaves qui se permettront même de lui couper les cheveux! Ya plus de respect! Oui, imaginez sa torpeur. Reconverti en gladiateur d’un jour, on le jette dans l’arène ou il devra affronter Hulk.

Thor est dans de beaux draps, et le torchon brûle entre ces Avengers. Mais la menace est telle que nos héros et traîtres d’antan devront mettre de côté leurs dissensions s’ils souhaitent couper court à l’ambition diabolique de Hela.

EST-CE QUE CA VAUT LE COUP D’ALLER LE VOIR?

Ne tortillons pas autour du pot et ne tergiversons pas pendant 2h10 – la saga des Thor n’avait pas brille jusqu’à présent par son excellence. Et pourtant quelle claque, quelle bonne surprise avec ce troisième volet. EXIT les histoires de cœur gnian gnian, EXIT le beau blond candide et un tantinet neuneu. Thor a pris de la bouteille. Et Cette fois-ci, il manie le second degré comme personne et n’a pas besoin de marteau pour enfoncer le clou ; avec de l’humour, de l’humour et encore de l’humour. Et tout ça sans être au détriment de l’intrigue !

C’est donc un bon Marvel que vous retrouverez au cinéma. Un film a absolument voir en 3D si vous en avez l’occasion et qui se suffit a lui même si vous n’êtes pas Thor et déjà un fin connaisseur du royaume d’Asgard.

Et ça c’est déjà pas mal.

About The Author
-